Le cryptage ou le chiffrement consiste a rendre illisible des données en transit.

Comme exemple le mot “Hello” devient “2413907c3651f16fss897ff6b8e1d6” une fois chiffré. cette operation est réalisée par des algorithmes.

Pour pouvoir déchiffrer des données cryptées, l’utilisateur doit disposer d’une clé. Avec la bonne clé, on ouvre la bonne serrure, et le déchiffrement s’opère. A l’inverse, si l’utilisateur tente de déchiffrer des données avec une mauvaise clé, elle ne pourra pas lire les données.

Il existe plusieurs types de cryptage. les plus utilisés sont:

Le chiffrement à clé symétrique : le plus basique

Le principe de chiffrement est lorsque vous envoyez des données cryptées à un destinataire, vous envoyé aussi une clé permet de déchiffrer les données envoyé. Aussi, à la réception, les données sont lisibles pour le destinataire. Il peut à son tour vous envoyer des données qui vont être cryptées avec le même principe.

Ce principe consiste a créer une seule clé par destinataire, d’ou il faut une clé différente pour chaque destinataire.

Le chiffrement à clés asymétriques

Ce type aussi appelé cryptographie asymétrique fonctionne avec deux clés, l’une publique et l’autre privée. La clé publique est utilisée pour le chiffrement des données, alors que la clé privée pour les déchiffrer.

Seul un destinataire détenteur de la clé privée peut déchiffrer les données cryptées.

En utilisant ce chiffrement, la clé publique sera disponible pour tous, est la clé privée permet de l’ouvrir.

Lire aussi : C’est quoi SSL ? SSL en deux mots

Laisser un commentaire